• La Rédaction

Agathe Ogeron : « Je ne suis pas là que pour faire du beau ! »

« Je suis décoratrice d’intérieur et pourtant je ne sais pas dessiner ! » Agathe Ogeron est formelle. À ses débuts, la jeune femme se sentait illégitime et inintéressante. Pourtant, elle est, aujourd’hui, bien implantée sur le territoire poitevin. Rencontre avec une femme qui bouleverse les codes…


En créant votre entreprise de décoration d’intérieur, La touche d’Agathe, vous avez su fidéliser grâce à votre franchise, votre bienveillance et votre sincérité . Mais alors, qu’est-ce que la touche d’Agathe ?


Je ne sais jamais comment préciser mon univers ! J’aime beaucoup le vintage, mélanger des pièces anciennes et modernes, des fois des trucs un peu « what the fuck ». J’adore la couleur et les motifs. En fait, la touche d’Agathe, c’est une petite note de folie.

©LaTouched'Agahte

En faisant appel à vous, qu’est-ce que les clients recherchent?


À être rassurés ! Mes clients ont besoin d’accompagnement, ils ont peur de se tromper, ils ont besoin d’une décoration qui leur ressemble et intemporelle. Dans mon travail, je fais beaucoup de psychologie. Je leur dis toujours : « Ce n’est pas du voyeurisme mais presque ! » Quand je commence un projet, je leur pose des questions personnelles : comment ils vivent, quelles sont leurs habitudes. Cela me permet de vraiment les imaginer dans la pièce pour travailler au mieux.

Justement, dans la décoration, il y a quelque chose de très intime. Il faut essayer d’entrer dans le quotidien de la personne. L’abandon est-il total ?

Mes clients sont vraiment très différents, mais la plupart s’abandonnent par peur de me parasiter. C’est aussi mon travail de les accompagner et de les destresser.

Comment cela se passe-t-il si Explore veut faire appel à vous ?

Cela dépend de la prestation. J’en ai deux : le coaching déco est un rendez-vous unique, de préférence pour des personnes qui ont déjà des idées pour changer les couleurs murales par exemple, ou qui ont besoin d’être rassurées. C’est rarement pour une rénovation totale. Cette prestation dure trois heures et on travaille vraiment ensemble, on bouge les meubles, j’apporte mon nuancier et je viens avec ma tablette pour proposer des choses. J’envoie ensuite un compte-rendu imagé et manuscrit. Puis, il y a l’étude de projet. Tout est validé au fur et à mesure. Le premier rendez-vous dure une heure. J'établis ensuite un devis. Les clients m’expliquent leur projet et, en même temps, que je découvre les lieux. En fait, il s’agit d’un accompagnement sur du long terme et main dans la main.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous faites face au quotidien ?


C’est un métier très complet. On gère de grosses sommes, parfois des investissements de très longues durer. Ce métier va au-delà de la tendance, du « je sais dessiner » et du « j’ai su refaire mon salon. » Mon métier de décoratrice, je ne le fais pas à 100%. Je suis aussi commerciale, je dois me vendre, réseauter, gérer ma comptabilité, les clients, les chantiers et alimenter mon site web et les réseaux sociaux. Je ne suis pas là que pour faire du beau !


C’est aussi un vrai métier de passion…


Tout à fait ! Ce que j’adore, c’est de créer des harmonies qui n’existent pas, proposer de la nouveauté et révéler une pièce. Et ce qui me fait vraiment plaisir, c’est de voir la satisfaction dans les yeux de mes clients.


On peut parfois confondre : quelle est la différence entre un architecte d’intérieur et un décorateur d’intérieur ?


La frontière est très fine, c’est vrai. Le décorateur d’intérieur ne touche pas aux murs porteurs. Pour cela, il faut des assurances particulières et des formations plus techniques. Quand j’ai des demandes d’extensions, je travaille avec un architecte d’intérieur qui aura des garanties décennales.

Ses conseils déco :


Achetez au fur et à a mesure, prenez votre temps, pensez aux multiples possibilités entre le neuf ou le chiné. Mélangez les marques. Faites-vous confiance. Il n’y a pas de mauvais goût, ni de bon sens. L’important, c’est de faire quelque chose qui vous plaît et que vous vous sentiez bien chez vous.


Exemple d'une vue 3D réalisée par Agathe Ogeron. ©LaTouched'Agathe



+d'infos :

Instagram : latouchedagathe

Facebook : latouchedagathe

Site internet : latouchedagathe.com

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout