• La Rédaction

Covid, pas Covid : Pamela Renault vous invite au voyage...

Pamela Renault a lancé son blog en 2013. Il est une véritable mine d'or pour tous les amoureux de voyage. Rencontre.


Quel est votre parcours ? Racontez-nous votre envie soudaine de vous lancer dans cette aventure ?

Initialement, je suis formatrice en anglais. Le blog est devenu une belle occupation. Au début, il s’agissait d’un blog de mode. Travaillant dans un milieu très féminin, j’ai voulu échanger des bons plans avec mes collègues et tout s’est enchaîné très vite. Je me suis prise au jeu. Le voyage est finalement arrivé comme une évidence sur le blog. Je me suis vite rendu compte que je parlais davantage de découvertes locales et internationales que de mode. J’ai ensuite commencé à travailler avec l’attaché de presse de la Maison du Tourisme de Poitiers. Il y a deux ans, j’ai décidé de définitivement changer de nom : je suis passée aux Destinations de Pam.

La situation sanitaire est critique depuis maintenant un an… Concrètement, comment le Covid a-t-il impacté votre activité ?

Il a bouleversé tous mes plans de voyages ! J’avais prévu de retourner à l’Île Maurice, d’aller en Inde et de découvrir un hôtel à Tours. Tout est tombé à l’eau ! J’étais très déçue.

Une touche de positivité ! N’est-ce pas aussi le moment de réinventer votre activité ?

Tout à fait ! C’est également l’occasion de développer ses réseaux sociaux et de créer de nouveaux contenus. Par exemple, lors du premier confinement, je devais être en Inde. J’avais tout organisé, alors j’ai eu une idée. Tous les jours, je postais une photo de chaque endroit où je devais être. C’était très sympa ! Je me suis beaucoup amusée ! Avec Photoshop on peut faire plein de choses ! C’était aussi une façon de faire voyager les gens tout en restant dans son salon.


©Les Destinations de Pam - Instagram


Cette situation, n'est-ce pas, quelque part, un mal pour un bien ? C’est aussi l’occasion de voyager davantage en France…

C’est très important de se rendre compte de la beauté des paysages en France. D’ailleurs, l’année dernière, j’ai eu un gros coup de cœur pour la Normandie. En plus, on a eu beaucoup de chance, il a fait très beau !

Voyage-t-on différemment en ce moment ?

On est obligé de trouver des alternatives au voyage physique. Alors, je me suis dit, si je ne peux pas voyager, je vais amener le voyage à moi. Je l’ai fait à travers les traditions, notamment la cuisine. En novembre, je devais être à l’Île Maurice. C’était pile la période de la fête du Divali, la fête de la lumière. Comme je ne l’avais jamais fêtée, c’était l’occasion de le faire en cuisinant. Je partageais mes recettes. C’était une belle façon de voyager.

On vous sent très passionnée ! Qu’ est-ce qui vous fait vibrer dans le voyage ?

Pour moi, le voyage, c’est vital ! Avoir un billet dans la main, c'est déjà voyager. J’adore l’organisation, j’aime me projeter, j’aime profondément les découvertes.

Une ville coup de cœur ?

Sans hésitation : Venise. C’était un voyage hors du temps. J’ai eu la chance d’assister au Carnaval, c’était magique ! Il faut le vivre pour le comprendre.


L'exclusivité de Pam : "Je me lance dans l'écriture d'un roman. Ce sera une sorte de carnet de voyage avec tout un aspect romancé, mais les lecteurs pourront s'appuyer dessus pour se guider. Évidemment, l'intrigue se déroule à Venise, mon premier amour !"

+d'infos :

Son blog : lesdestinationsdepam.fr

Instagram : lesdestinationsdepam

196 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout