• La Rédaction

L'atelier de la Gartempe, un lieu d'art et d'écrit

Le département de la Vienne regorge de trésors et de talents. Explore Poitiers est allé à la rencontre de Sylvie Édeline dans son atelier à Montmorillon (Vienne).


À près de trois quart d'heures au sud de Poitiers se trouve Montmorillon, cité de l'écriture. C'est tout naturellement que nous nous sommes arrêté à l'atelier de la Gartempe, où Syvlie Edeline, artiste en peinture, poterie et calligraphie, nous a ouvert les portes de son atelier.


Sylvie Edeline.


Voilà maintenant près de 20 ans que Sylvie Edeline est installée dans la Cité de l'écrit à Montmorillon. L'atelier tire son nom de sa localisation de départ, c'est-à-dire au bord de la Gartempe, la rivière qui coule au milieu de la cité. Lorsqu'elle s'est installé un peu plus dans le quartier historique, elle a conservé le nom originel.


Quel(s) art(s) pratiquez-vous ?

J'ai fait mes études aux beaux-arts de Limoges où j'ai étudié la céramique, en raison de mon intérêt à travailler la terre et l'art du feu. Étant du Dorat, c'est à Limoges que je suis allée faire mes études. J'ai ainsi fait de la porcelaine, du grès et de l'émail sur cuivre. Cependant, à un moment donné, je n'ai pas eu de four alors je me suis mise à la peinture. Le fait d'être à la Cité de l'écrit m'a amenée à la calligraphie.


Comment se passe votre activité ?

À l'atelier, je fais de la poterie, je peins et je fais de la calligraphie, mais comme cela demande de l'argent, je me fais financer en donnant des cours de poterie, de peinture, d'aquarelle, de calligraphie. Je travaille avec un public hétérogène et je travaille par série car je manque de temps pour travailler.


Que faites-vous comme pièces ?

En céramique je fais davantage des pièces de décoration en petites séries : bol à thé, porte-savon, tableau céramique, qui sont ma spécialité. En peinture, j'ai fait une exposition pour la Cité de l'écrit lors des 20 ans. Les œuvres allient à la fois la matière, la peinture avec les couleurs et la calligraphie. Sylvie Edeline propose d'ailleurs des kits de calligraphie pour ceux qui souhaitent s'initier.


Quelle place donnez-vous à l'art de nos jours ?

Avec le développement d'internet et des partages sur pinterest, il est facile de trouver des modèles et de les reproduire avec un peu de pratique. Mais je déplore le fait que les gens veuillent en faire commerce par la suite. Souvent je lance un modèle et mes élèves veulent les reproduire et je me rends compte que c'est pour pouvoir les vendre sur le net. Pour un artiste, vivre de son art est compliqué alors si en plus certains lui piquent ses idées et arrivent à vendre leur production, je ne suis pas particulièrement ravie. Car aujourd'hui, ce qui fait la différence, c'est la communication, malheureusement.


Après une petite visite guidée de l'atelier, nous sommes repartis pour de nouvelles aventures.


Plus d'informations : Atelier de la Gartempe.



75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout